Zoom sur la Tomate

Je n’ai jamais compris ceux qui affichent ouvertement ne pas aimé cette boule d’eau gourmande. La tomate est le légume d’été par excellence mais également  le légume le plus consommé en France, toute l’année (cherchez l’erreur). Dans le cadre d’une alimentation saine, elle a aussi un rôle important à jouer. Sa peau, du plus beau rouge de la nature, est gorgée de pigments ayant de multiples bienfaits pour la santé. Pour profiter au maximum des bienfaits de la tomate, il faut donc la consommer crue avec sa peau. Plus globalement, la tomate est riche en eau, ce qui en fait un ingrédient de choix pour compléter nos besoins hydriques trop souvent sous estimés, mais aussi riche en antioxydants (permet de réduire les signes du vieillissement et de limiter l’apparition de cancers et de certains pathologies), grâce au lycopène quand elle est cuite, source de vitamine C (diminue l’oxydation et l’inflammation dans l’organisme, un effet protecteur contre l’apparition de certaines maladies dégénératives associées au vieillissement) et de fibres (permet de stimuler le transit intestinal et de jouer sur la satiété). Peu calorique, c’est un aliment de choix en cas de perte de poids. Source de pro-vitamine A ou bêta-carotène, de potassium, la tomate est un aliment qui vous veut du bien.

Il en existe plus de 1.000 variétés. Il n’y a pas vraiment de secret pour bien choisir ses tomates, il suffit de les acheter en saison (Mai à Septembre), de préférence au marché public, ou même chez un producteur. Mais les gourmands le savent très bien, il n’y a rien de meilleur que les variétés anciennes, ou simplement plus rare, souvent beaucoup moins bien calibré mais bien plus belle (avis personnel) et plus goûteuses (irréfutablement).

En revanche, pour ce qui est de la conservation, il semble y avoir une consigne passée au rang de secret, puisque personne ne la suit, placez les hors du réfrigérateur. Leur saveur et leur texture se détériorent lorsqu’elles sont exposées à des températures inférieures à 15 ºC. Mettez donc les tomates qui ne seraient pas parfaitement mûres dans un sac de papier kraft.

La tomate pousse sur une plante grimpante aux feuilles vertes de juin (certains diront Mai) à Septembre (certains diront Octobre). La cohérence voudrait que vous n’en consommiez qu’à cette période. La popularité de la tomate exige des surfaces de culture de plus en plus importantes. On la fait même pousser dans les régions désertiques, où la perte d’eau par évaporation est très importante. Dans certaines régions, on doit même détourner une partie de l’eau normalement destinée aux populations locales, déjà peu gâtées à cet égard, pour irriguer les champs de tomates. Pour plus d’information sur les conséquences de la consommation de tomate hors saison, cliquez ici.

  • Salade de tomate en chair au chèvre : D’abord, peler 4 tomates, déposez-les dans l’eau bouillante. Retirez-les au bout d’une vingtaine de secondes, elles s’éplucheront facilement avec un couteau. Puis taillez les en dés et rajoutez dans un saladier, des dés de fromage de chèvre et du maïs en conserve. Des poivrons confits (rouges ou jaunes) pourront être rajoutés avec du basilic, de l’huile d’olive.
  • L’omelette espagnole : Avec des oignons, des poivrons verts et rouges et des tomates coupées en dés. Ajoutez les œufs battus et faites cuire jusqu’à ce qu’ils soient fermes.
  • Salade grecque : Simplement composée de tranches de tomates et d’oignons, fromage feta, olives noires, basilic, ail, le tout arrosé d’un filet d’huile d’olive.
  • Salade de pâtes : Émiettez du thon pâle dans l’huile avec des olives noires, des tomates cerises, des haricots verts, des graines de courges et des pâtes froides. Aromatisez au basilic et à l’origan.
  • Vinaigrette à la tomate séchée : Faites ramollir les tomates dans l’huile d’olive, puis passez au mélangeur avec du vinaigre balsamique, de l’huile et des fines herbes de votre choix.


Source :
 Cours de nutrition universitaire, ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie et la 
fondation-louisbonduell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *